Bing

Bing

On le sait, Google domine outrageusement le marché des  engins de recherches et ce, autant ici que partout dans le monde. D’ailleurs, l’entreprise américaine Net Applications estimait récemment que Google s’est accaparé en décembre 2009 de 85,34% des parts de marché mondiales de tous les moteurs de recherche sur Internet. Ainsi, un grand nombre d’individus naviguant sur Internet utilisent uniquement Google lorsqu’ils recherchent sur Internet. Et tout comme eux, un grand nombre des entreprises désirant les rejoindre utilisent uniquement Google dans le cadre de leur stratégie en SEM PPC. Mais cette situation pourrait bien changer.

Bing comme alternative à Google pour les individus naviguant sur Internet :

Tout d’abord, je considère l’outil Bing comme étant très efficace, c’est-à-dire qu’il propose des résultats de recherches très pertinents. Faites le test, vous verrez. Beaucoup d’énergie a dû être investie du côté de Microsoft pour arriver à de si bons résultats. C’est la base, les individus ne l’adopteront pas s’ils considèrent l’outil comme étant moins performant que Google (quelqu’un utilise toujours aujourd’hui Alta Vista?).

Ensuite, une entente récente entre Microsoft et Facebook.com pourrait grandement aider Bing à être utilisé par un grand nombre d’individus. En effet, et bien que Google soit très fort, Facebook est devenu un monstre en terme de portée et de trafic. Bing deviendra dorénavant le moteur de recherches officiel et exclusif de Facebook très prochainement, non seulement aux États-Unis, mais partout dans le monde. Cette entente est majeure, puisqu’un grand nombre d’individus seront amenés à découvrir et utiliser Bing à partir de Facebook.

Par ailleurs, une meilleure intégration de Bing dans les différents produits Microsoft (Office, Windows, XBox Live, Hotmail, MSN, etc.) permettrait à l’outil de gagner en notoriété et en nombre d’utilisateurs. À ce niveau, il me semble que Microsoft pourrait faire beaucoup mieux. Comme le rapportait un ancien vice-président de Microsoft ces derniers jours, il semble qu’il y ait plusieurs guerres intestines entre les différentes équipes du géant de Redmond (équipe Office, équipe Windows, MSN, etc.) qui compliquent cette complémentarité. Ceci étant, il me semble impensable que cette convergence ne soit pas utilisée pour promouvoir Bing dans l’avenir.

Bing comme alternative à Google pour les annonceurs :

Je suis de plus en plus impressionné par le système adCenter de Microsoft. Son utilisation est conviviale, je peux facilement y importer les mots clés utilisés dans Google AdWords, etc. Mais surtout, ce sont les résultats qui m’impressionnent: j’obtiens un positionnement supérieur et omniprésent dans les résultats, le tout pour un coût de revient par clic bien inférieur. Le tout est possible en raison du moins grand nombre de compétiteurs s’y retrouvant, puisqu’un grand nombre d’annonceurs décident de se concentrer sur Google en raison de sa domination du marché.

Soyons réalistes, Bing ne pourra pas remplacer Google. Mais il devrait à tout le moins être utilisé comme complément à celui-ci dans vos stratégies de SEM PPC, surtout en considérant qu’il devrait vous en donner beaucoup pour votre argent.

Et vous, pensez-vous que Bing a des chances de gagner des parts de marché sur Google dans les prochaines années?

Mise à jour, jeudi 11 février :
Un article paru aujourd’hui sur ClickZ.com révèle que la part de marché de Bing a justement progressé de pas moins de 5% en janvier 2010 aux États-Unis, alors que celle de Google et celle de Yahoo ont toutes deux baissées (respectivement de 1% et 2%). Google est toujours aussi dominant, mais peut-être est-ce que l’augmentation de la part de marché de Bing sera constante dans les mois à venir.