Google

Google

Décision surprenante que celle-ci: Google vient de décider qu’elle permettrait à tout individu de se soustraire, s’il le désire, des statistiques mesurées par son populaire outil Google Analytics. Je dis décision surprenante puisque l’outil de Google, tout comme les autres outils de web analytique, n’enregistre aucune donnée personnelle sur les individus…

Dans l’article sur le sujet paru un peu plus tôt cette semaine sur le site américain ClickZ.com, un des avocats de l’entreprise Google a déclaré que “même si Google Analytics ne révèle pas d’informations personnelles, nous désirons donner plus de choix et de contrôle aux usagers, autant que possible.”

Rappelons que Google a été avant-gardiste en permettant, depuis déjà un bon bout de temps, à tous les individus qui le désirent de consulter et même de modifier leur profil comportemental facilement en accédant à cette adresse. Cette décision était et est toujours justifiable par les débats passés et actuels sur le ciblage comportemental et le respect de la vie privée.

Sauf que cette fois-ci, l’auto-exclusion possible à des outils de web analytique tels que Google Analytics me semble totalement exagérée. Quoi de mal à mesurer le nombre de visiteurs venant sur son site, d’analyser leurs comportements de navigation, d’analyser les taux de conversion en fonction des mots clés de provenance et autres données si celles-ci sont de toute façon anonymes ? Et en plus, l’analyse de telles données permet surtout d’améliorer l’expérience de navigation des usagers, alors pourquoi s’en soustraire ?

Je suis d’avis que cette décision de Google n’est pas la bonne. Un outil de web analytique, pour être crédible, doit mesurer le comportement de tous les individus sur un site Internet. Espérons pour les stratèges en Marketing Internet et les éditeurs de sites que le nombre d’individus qui s’excluront volontairement des données de Google Analytics restera marginal. Au moins, la façon de s’auto-exclure des données mesurées par Google Analytics nécessitera le téléchargement d’une application devant être ajoutée aux navigateurs Firefox, Internet Explorer ou Google Chrome, ce qui devrait minimiser le nombre d’exclusions.