Planification média Internet | Blogue.PUBinteractive.ca | PUBinteractive, publicité interactive et marketing internet

Quoi de neuf

Archives Planification média Internet

Croissance de la publicité sur internet en 3 mots : Mobilité, Google et Facebook

Le but ici n’est pas d’affirmer que les sites de propriété québécoise ne présentent pas d’intérêt pour les annonceurs, mais bien de justifier que pour bien servir nos clients annonceurs, nous nous devons d’investir avant tout là où nos clients potentiels sont, et force est d’admettre que c’est avant tout sur les propriétés de Google (Google.ca, Google.com, YouTube.com) et sur celles de Facebook (Facebook.com, Messenger.com, Instagram.com) où ceux-ci passent le plus de temps sur internet.

PUBinteractive au GooglePlex dans le cadre du sommet Google Partners All-Stars 2015

Deux membres de l’équipe de PUBinteractive, Sébastien Goulet et Diane Carrier, ont eu la chance d’être reçu pendant trois jours à l’événement Google Partners All-Stars 2015 tenu à Mountain View, en Californie, du 31 août au 2 septembre 2015. Cet événement, qui récompense quelques-unes des meilleures agences partenaires de Google (on dénombre environ 2000 agences […]

Experts en médias sociaux, vraiment ?

Il me semble qu’il y a bien des experts auto-proclamés en médias sociaux aujourd’hui.

Statistiques sur les endossements sociaux dorénavant intégrés aux rapports Facebook

La publicité diffusée dans Facebook peut être très efficace, surtout lorsque celle-ci vise à promouvoir un contenu intégré à Facebook tel qu’une Fan Page, un événement Facebook ou une applications Facebook. Ainsi, contrairement aux publicités pointant vers du contenu externe, les publicités “internes” deviennent plus efficaces et virales grâce à l’ajout des “endossements sociaux” (“social endorsements”). Jusqu’ici, nous n’avions que peu de statistiques fournies par l’interface publicitaire de Facebook pour évaluer la proportion des impressions diffusées avec de tels endossements sociaux.

L’évolution de la planification média Internet

Plus que jamais, la façon dont doit être approchée la planification média en publicité graphique (ou “bannières”) évolue et continuera d’évoluer rapidement dans les mois et années à venir.

Investissements publicitaires: Internet toujours en hausse, malgré une baisse généralisée

Alors que les investissements publicitaires, tous médias confondus, aient connu une baisse significative en 2009, les investissements publicitaires sur Internet continuaient de croître, bien que de façon beaucoup plus modérée qu’au cours des années précédentes.

Rentabiliser vos investissements en référencement payant avec les revenus publicitaires additionnels générés

Il peut sembler moins naturel pour un site média (ou site de contenu) d’investir en référencement payant dans le but premier de générer davantage d’inventaire publicitaire, puisque l’exercice n’est pas nécessairement rentable. En effet, il en coûte souvent plus cher de générer de nouvelles visites sur votre site que les revenus publicitaires directement générés par ces mêmes nouvelles visites.

Mesurer et analyser les bonnes données en publicité interactive

Il existe un grand nombre de mesures très précises qu’il est possible d’analyser en publicité interactive. Ici, pas d’estimations ou de flafla, juste du vrai. L’ensemble des données disponibles, jumelé à une grande capacité de segmentation, donnent beaucoup de place à l’optimisation dans la publicité interactive. Ceci est vrai pour toutes les facettes de la pub interactive, de la gestion de votre liste d’envoi de courriels jusqu’à la publicité graphique, en passant par le référencement payant (PPC).

Investissements publicitaires: Internet n’obtient toujours pas sa juste part

La nouvelle étude “Internet Trends 2010″ de Morgan Stanley, dévoilée plus tôt cette semaine, a la très grande qualité de quantifier assez précisément ce que la plupart des spécialistes médias savent depuis longtemps: Internet n’a pas sa juste part des investissements publicitaires, tous médias confondus.

Répartition des investissements en référencement payant aux États-Unis

Le site ClickZ dévoilait un peu plus tôt cette semaine des données de la firme Efficient Frontier concernant l’évolution de la part de marché des trois principaux engins de recherche (Google, Bing et Yahoo) en terme de revenus générés par le référencement payant (ou PPC, pour Pay Per Click) aux États-Unis.