Pub interactive | Blogue.PUBinteractive.ca | PUBinteractive, publicité interactive et marketing internet

Quoi de neuf

Archives Pub interactive

Croissance de la publicité sur internet en 3 mots : Mobilité, Google et Facebook

Le but ici n’est pas d’affirmer que les sites de propriété québécoise ne présentent pas d’intérêt pour les annonceurs, mais bien de justifier que pour bien servir nos clients annonceurs, nous nous devons d’investir avant tout là où nos clients potentiels sont, et force est d’admettre que c’est avant tout sur les propriétés de Google (Google.ca, Google.com, YouTube.com) et sur celles de Facebook (Facebook.com, Messenger.com, Instagram.com) où ceux-ci passent le plus de temps sur internet.

Experts en médias sociaux, vraiment ?

Il me semble qu’il y a bien des experts auto-proclamés en médias sociaux aujourd’hui.

Utilisation de numéros de téléphone dédiés avec Google AdWords

Google vient cette semaine d’annoncer l’ajout d’une nouvelle fonctionnalité à son système AdWords permettant d’intégrer un numéro de téléphone dédié aux annonces textuelles diffusées sur son réseau. Ces numéros de téléphone sont gérés par le système AdWords et un rapport spécifique fournit le mot clé de provenance ainsi que d’autres données telles que la durée de l’appel et le code régional de l’appelant.

Pas visible, la publicité sur Internet ?

Selon ce sondage, la publicité sur Internet serait moins remarquée que dans les trois autres médias analysés. Mais à mon avis, ce constat ne vaut pas grand chose… Quand on parle de publicité à la TV, à la radio ou dans la presse écrite, le grand public peut reconnaître assez facilement ce qu’est de la publicité et les différentes formes qu’elle peut prendre. Idem à la radio et dans la presse écrite. Mais de quoi parle-t’on, au juste, quand on parle de publicité sur Internet?

Statistiques sur les endossements sociaux dorénavant intégrés aux rapports Facebook

La publicité diffusée dans Facebook peut être très efficace, surtout lorsque celle-ci vise à promouvoir un contenu intégré à Facebook tel qu’une Fan Page, un événement Facebook ou une applications Facebook. Ainsi, contrairement aux publicités pointant vers du contenu externe, les publicités “internes” deviennent plus efficaces et virales grâce à l’ajout des “endossements sociaux” (“social endorsements”). Jusqu’ici, nous n’avions que peu de statistiques fournies par l’interface publicitaire de Facebook pour évaluer la proportion des impressions diffusées avec de tels endossements sociaux.

Un autre bel exemple de publicité interactive

J’espère que vous aimez ça, cliquer sur les pubs! Bravo Fjord pour cette pub réussie.

Publicités extensibles: annonceurs et internautes y gagnent !

L’utilisation de ces pièces publicitaires extensibles (ou “expandable”) est à la fois bénéfique pour l’annonceur puisqu’elle permet une interaction avec un plus grand nombre d’individus, une attention accrue de ceux-ci à la publicité, et permet aussi de communiquer plus en profondeur le message. Le summum: une combinaison d’interactions telle que l’intégration dans la publicité extensible, une fois agrandie, d’un vidéo ou d’un jeu interactif.

Pub interactive au Canada: En forte progression… surtout en anglais

Le Bureau de la publicité interactive du Canada (IAB Canada) dévoilait plus tôt cette semaine son rapport annuel dévoilant les investissements publicitaires sur Internet au Canada en 2009 (rapport complet, anglais, 18 pages). Voici un résumé des principaux faits saillants de ce rapport, lequel démontre à quel point le marché de la publicité interactive progresse rapidement.

L’évolution de la planification média Internet

Plus que jamais, la façon dont doit être approchée la planification média en publicité graphique (ou “bannières”) évolue et continuera d’évoluer rapidement dans les mois et années à venir.

Investissements publicitaires: Internet toujours en hausse, malgré une baisse généralisée

Alors que les investissements publicitaires, tous médias confondus, aient connu une baisse significative en 2009, les investissements publicitaires sur Internet continuaient de croître, bien que de façon beaucoup plus modérée qu’au cours des années précédentes.